Une table basse en bois et métal

Pour meubler un appartement, j’ai besoin d’une table basse qui rentre dans un budget de 50€, et que je puisse fabriquer en un weekend. C’est comme cela que m’est venue l’idée de fabriquer une table à partir de bastaing, utilisé habituellement en construction, avec des pieds en métal pour coller au style industriel que j’aime. Et en bonus, cette construction ne demande pas beaucoup d’outils, elle est facilement réalisable avec une scie, une meuleuse et une perceuse.

Matériel

  • Un bastaing de 150*50*4000 mm
  • une barre de fer de 80*8*4000 mm
  • Des vis
  • De la colle à bois
  • Du vernis

Outils

  • Scie circulaire
  • Raboteuse
  • Défonceuse/lamelleuse
  • Serres-joint
  • Ponceuse
  • Pinceaux
  • Meuleuse
  • Perceuse

Étape 1 : Découpe et assemblage du bois

Je commence par découper le bastaing en quatre morceaux d’un mètre environ pour obtenir un plateau de 1 mètre de long par 60 cm de large, et je les passe dans la raboteuse pour obtenir des faces bien droites. Le rabotage est optionnel, mais il me fait gagner du temps sur le ponçage et améliore la surface de contact pour le collage.

J’utilise ensuite ma défonceuse avec une fraise à lamelles sur les côtés des bastaing. Là encore c’est une étape optionnelle qui me permet de gagner du temps en finition puisque les lamelles vont maintenir les bastaing d’affleur et je n’aurai donc pas à poncer ou raboter des différences de niveau. Vous pouvez également remplacer l’assemblage avec des lamelles par un assemblage avec des tourillons, auquel cas vous n’aurez plus besoin d’une défonceuse, mais d’une simple perceuse.

Je fini par assembler le plateau de ma table en utilisant de la colle à bois et je maintiens le collage ensemble avec des serres-joint le temps que la colle sèche.

 

Étape 2 : Finition du bois

Une fois sec, je n’ai presque pas de ponçage à faire puisque le rabotage à laissé une surface lisse et que les lamelles ont bien alignées la surface du bois. Je gratte donc les coulures de colles et ponce la table en commençant directement avec un grain 120 avant de passer au grain 240.

J’applique ensuite une teinture pour bois couleur chêne moyen puis deux couches de vernis incolore sans oublier de poncer entre les deux couches pour obtenir un fini ultra lisse au toucher.

 

Étape 3 : Découpe et préparation du métal

Je passe maintenant à la fabrication des pieds de la table que je fais dans une barre plate en acier de 80 mm de large pour 5 mm d’épaisseur. Je la découpe donc deux morceaux de 1,7 m qui constitueront mes deux pieds.

Je trace ensuite des marques sur les deux barres avec ces distances (cm) : 15/45/50/45/15, les 15 cm représentent le retour des pieds qui seront sous la table, 45 cm pour la hauteur des pieds et 50cm pour que les pieds soient en retrait de 5 cm de chaque côté du plateau. Je trace également les emplacements de mes vis de fixation en zig zag pour ne pas que tout les trous soient alignés et gagner en stabilité.

Je perce alors les trous où viendront se mettre les vis, d’un diamètre supérieur à celui de mes vis. J’utilise ensuite ma meuleuse pour marquer mes tracés sur la moitié de l’épaisseur de la barre (soit 4mm), et je chanfreine ces rainures de chaque côté. Ces rainures vont me permettre de plier plus facilement la barre d’acier à la main.

 

Étape 4 : Pliage du métal

Pour le pliage, je maintient une partie de la barre à l’horizontal avec des serres-joints, et je viens lever l’autre partie en faisant un bras de levier. Une fois que ma pièce à atteint l’angle désiré (90°), je m’arrête. Pour cette étape, commencer par plier les deux parties de 15 cm qui seront plus difficiles à faire si le reste est déjà plié. Et si vous manquez de force pour le plier à la main, vous pouvez ajouter un long morceau de bois avec des serres-joint pour allonger le bras de levier, ce qui est assez pratique pour faire le dernier pliage où la longueur est parfois juste pour faire un bon levier.

 

Étape 5 : Finition du métal

Capture188

Le pied à maintenant la forme attendue, je le dégraisse avec un peu d’acétone sur un tissu, puis j’applique plusieurs couches de peinture noire en spray. Ici pas besoin de poncer entre les couches qui sont très fines, mais pensez à mettre un masque et/ou à le faire en extérieur puisque l’aérosol contient des produits chimiques qui sont nocifs.

 

Étape 6 : Assemblage final

Pour finir, je n’ai plus qu’à retourner le plateau de la table, y poser les pieds à l’emplacement que je souhaite, et de les visser avec des vis de 4*40mm.

La table est particulièrement lourde et ça ne fait pas bon ménage avec un sol en parquet, j’ajoute donc des patins sous les pieds pour pouvoir la faire glisser facilement sans abîmer le sol.

Une réflexion sur “Une table basse en bois et métal

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s